La fin des cookies ? Google donne 2 ans de plus aux données third-party!

24 sept., 2022

1 min

Contact us

Non. On ne débattra pas du nombre d'œufs nécessaires pour faire 10 cookies parfaits… Les cookies dont ont va parler ne sont pas comestibles mais bel et bien coriaces. 

Vous pensiez être débarassé des cookies tiers cette année. Google vient de changer votre programme. Début août, Google a annoncé le report de la fin des cookies à la fin de l’année 2024. Découvrons ensemble ce que cela change pour votre entreprise (psst : ça ne change pas grand chose).

 

La raison du report 

Décidée en 2020, la fin des cookies tiers sur le plus gros navigateur Internet, Google, a été repoussée (pour la deuxième fois).  Sur le blog, Anthony Chavez, Product manager director chez Google, a affirmé que ce changement de planning permettrait aux développeurs et aux entreprises de tester et développer des alternatives aux cookies.

Aujourd'hui, près de 50 % des annonceurs utilisent encore des données tierces et devinez quoi ? Le business de Google reposent encore en grande partie sur les cookies.

Si Google a déjà proposé des alternatives inachevées et non viables comme le FLoC, le Consent Mode ou les Enhanced Conversions, le dernier substitut aux cookies tiers, le Privacy Sandbox, n'est pas prêt à être lancé. Des tests doivent encore être menés. 

Retarder la fin des cookies pour aider les annonceurs ou parce que Google n'est pas encore prêt ? Dans les deux cas, les conséquences pour votre entreprise sont les mêmes.

reasons to postpone

 

Ce qui (ne) change (pas) pour votre entreprise

Si ce changement de dates peut impacter la stratégie de tracking des données de votre entreprise, de nombreux autres navigateurs (Apple Safari, Mozilla, Microsoft Edge, Firefox) se sont déjà débarrassés des cookies. 

Par conséquent, vous devriez déjà avoir commencé à adapter votre stratégie data.

"Bien que la fin des cookies tiers ait été retardée par Google jusqu'en 2024, les annonceurs ne doivent pas cesser de se préparer au monde de la publicité sans cookie", a déclaré Jade Arenstein, Global Service Lead of Analytics and Data chez Incubata.

what change

 

LE CONSEIL DE NOS EXPERTS

Voici comment vous devez appréhender la situation : 

  • Si vous avez déjà commencé à mettre en place un suivi des données first ou second-party, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Vous êtes déjà à jour. 
  • Si ce n'est pas le cas, nous vous recommandons vivement de passer le cap et de collecter des données first et second-party. Vous avez encore deux ans pour le faire.

Gaëtan Demeusy, notre expert Google Ads prend la parole : 

« Avec la dépréciation des 3rd party, les gros acteurs sont déjà sur la ligne de départ de ce nouveau monde sans cookie. Si Google n'est pas encore prêt, la recherche de solutions plus viables n'est plus en option. De nombreux acteurs ont déjà supprimé les cookies. Ne faites pas comme Google, tenez vous prêt!».

 

L' avenir du web sera sans cookie. N'attendez pas que Google adopte de nouvelles solutions de tracking. 

Vous pouvez par exemple commencer à collecter les informations de vos clients en ligne et hors ligne dans le respect des règles édictées par la CNIL. Lisez l'article de la Commission nationale de l'informatique et des libertés pour en savoir plus sur les alternatives aux cookies tiers.

.

Par Emma Jeanpierre

08 août, 2022