Cross-posting: quelles sont les erreurs à éviter ?

13 août, 2022

1 min

Contact us

Imaginez que la veille de Noël, vous n’ayez toujours pas trouvé ces deux cadeaux essentiels : celui de votre fils et celui de votre belle-mère. Vous vous lancez alors dans une course infernale à travers les allées des grands centre commerciaux. Quel enfer ! 

Attendez... Pourquoi ne pas leur acheter le même cadeau ? Vous gagneriez du temps ? Votre belle-mère apprécierait les roulettes à vélo de votre fils, non ? (A vos risques et périls).  Et si publier le même contenu sur Facebook et Pinterest était aussi risqué que de lui offrir ces charmantes roulettes ? 

Le cross-posting est souvent considéré, à juste titre, comme un gain de temps. Il vous permet de publier du contenu sur différentes plateformes en un clic, sans avoir à le décliner. Mais attention, il est essentiel de connaître les spécificités de cette pratique pour lancer une stratégie social média qui tienne la route. Découvrez les rouages du cross-posting afin d’adapter vos pratiques de publication

Qu'est-ce que le cross-posting ?

                               cross-posting-instagramcross-posting-twitter

Ci-dessus, voici un parfait exemple de cross-posting. Cette pratique consiste à publier le même contenu sur vos différents comptes social media. Comme vous pouvez le constater, les deux messages publiés sont exactement les mêmes. En revanche, si vous publiez deux publications avec des hashtags différents, des balises inversées, du contenu légèrement différent, des images qui varient... elles ne seront pas considérées comme faisant partie d'une pratique de cross-posting.

Pourquoi aborder ce sujet ? Le cross-posting peut paraître impersonnel ou même déshumanisant… La plupart du temps, cette pratique nécessite le passage par une plateforme tierce qui vous permet de programmer l’envoi d’une même publication sur plusieurs plateformes

Outil gain de temps ou perte de temps sur le long terme ? Penchons nous sur la question.

Le cross-posting n’est-il
qu’une mauvaise idée ?

Le cross-posting a mauvaise presse. En publiant du contenu identique sur vos différentes plateformes,  vos abonnés risquent de relever des erreurs dans vos publications. 

Par exemple, la longueur des publications TikTok est limitée à 150 caractères, tandis que la longueur des publications Instagram peut atteindre 2 200 caractères. Conséquence directe, le contenu de votre post TikTok sera coupé de manière aléatoire (et le plus souvent au milieu d’une phrase). 

Pourtant, publier le même contenu via différents canaux peut être la solution si vous manquez d'inspiration. Vous pouvez également l’utiliser si vous souhaitez atteindre un public plus large

Lorsqu’un utilisateur manque une de vos annonces sur Facebook, il se pourrait qu’il tombe dessus sur Instagram… et vice versa.

Cross-posting :
les bonnes pratiques

Vous souhaitez vous lancer mais vous ne maîtrisez pas encore les codes de cette pratique controversée ? Découvrons ensemble les bonnes pratiques du cross-posting et évitez les écueils listés précédemment. 

Connaître les spécificités de chaque plateforme 

Jusqu'ici rien de nouveau : chaque plateforme possède ses propres spécificités. Jetons un coup d'œil rapide sur 4 des plus grands réseaux sociaux :

Facebook

Ce réseau social est un excellent endroit pour publier vos contenus si vous souhaitez partager du contenu long. Si la longueur maximale d'un message est de 63 206 caractères, les utilisateurs préfèrent lire des annonces qui ne dépassent pas les 50 mots (moyenne établie par BuzzSumo). Facebook vous permet de publier un large éventail de contenus, des vidéos aux annonces texte. Si vous avez créé un contenu vidéo et que vous souhaitez l'afficher sur vos réseaux sociaux, vérifiez la durée de votre vidéo.

Facebook prend en charge des vidéos pouvant durer jusqu’à 4 heures (c'est comme regarder Titanic et toutes les pauses publicitaires). Pourtant, selon le rapport de Statista, pour l’année 2018,  la plupart des utilisateurs de la plateforme préféreront une vidéo d’une durée inférieure à une minute.

Instagram

La légende de vos posts peut comporter 2 200 caractères. Vous ne pouvez pas publier de texte qui ne soit pas accompagné d’un élément visuel:  vous devez impérativement l’accompagner d’une vidéo ou d’une photo. Notez également qu'Instagram ne vous permet pas d'ajouter des liens vers vos publications.

LinkedIn

Sur cette plateforme, assurez-vous de publier un contenu qui plaira à des professionnels. Des textes longs fonctionnent très bien sur ce réseau. N'hésitez pas à aérer vos posts sous forme de paragraphe.

Twitter

La brièveté est de rigueur sur Twitter. Vous ne pouvez pas dépasser 280 caractères. Soyez concis et fournissez un contenu percutant! Les liens sont les bienvenus sur la plateforme.

En bref, assurez-vous de connaître les spécificités de chaque plateforme: l'audience peut être différente, les attentes des utilisateurs peuvent aussi, le contenu affiché est souvent limité sur certains réseaux...

Personnalisez et optimisez
votre contenu pour chaque plateforme

Maintenant que vous connaissez mieux le cross-posting, voyons comment vous pourriez adapter votre contenu de manière unique sans perdre de temps. Parfois, il suffit de faire de petites modifications : 

  • Personnaliser la légende : ajouter des liens ou des hashtags pour adapter votre contenu à chaque plateforme

  • Changer l'angle de l'image

  • Adaptez le ton : questionnez votre audience sur le type de contenu qui l’intéresse.

Gagnez du temps et programmez
vos publications à l'avance

Utilisez des plateformes telles que Hootsuite, Buffer ou HubSpot pour programmer vos posts à l'avance. Prenez en considération :

- Facebook est le mardi et le jeudi, entre 8h et 12h

- Instagram est le mercredi à 11h

- Twitter est le lundi et le jeudi à 8h

- LinkedIn est le mardi et le mercredi à 9 heures.  


Le délai entre vos publications. Vous ne toucherez pas un public plus large si vous publiez le même contenu aux mêmes horaires sur toutes vos plateformes!

Trouvez le bon rythme

Prenez le temps de mettre en œuvre votre stratégie cross-posting. 

Ne tombez pas dans le piège de la facilité : si vos followers reçoivent 10 fois le même contenu, ils risquent de se désinscrire de vos comptes. Et si le problème n'était pas que vous manquiez d'idées ? Si vous aviez juste besoin de comprendre comment optimiser l’utilisation de vos idées ? 

Nous serions ravis de vous aider afin que vous puissiez décliner vos idées sous plusieurs formes.

Par Emma Jeanpierre

27 janv., 2022